Un mix retrace l’âge d’or du funk maghrébin

, par Mohammad Bakri

Radio Fip
Le label de David Byrne a mis en ligne une collection de raretés témoignant de la fougue de la scène méditerranéenne des années 70.

Prêts à prendre le large ? C’est un voyage dans l’espace et dans le temps que vous propose aujourd’hui Luaka Bop avec le nouveau mix de DJ Fitz. Ce résident du label de David Byrne est un collectionneur averti qui n’a de cesse de porter sa curiosité insatiable vers les scènes musicales disparues, une spécialité que cultive avec cette petite maison de disques de l’ex-chanteur des Talking Heads.

A lire aussi : Doug Hream Blunt, l’énigme funky de David Byrne

En bon archéologue sonore, John Fitzgerald (de son vrai nom) a plongé ses oreilles dans les sables du moyen-orient et ceux du Maghreb pour réunir le temps d’un mix la Libye du pionnier de la world-music arabe Ahmed Fakroun, le Liban de la grande diva Fairouz ou encore l’Algérie yé-yé des frères Rachid & Fethi...

Lire et écouter sur Radio Fip

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)