Langue et Culture arabes
Accueil
Accueil du site > Actualités culturelles > "Les mains du Maroc", photographies de Joan Rundo, textes de My Seddik (...)

Exposition photos - معرض صور

"Les mains du Maroc", photographies de Joan Rundo, textes de My Seddik Rabbaj

Du 29 mars au 20 avril 2012

jeudi 15 mars 2012 par Mohammad Bakri

iReMMO


Du 29 mars au 20 avril 2012

Les mains du Maroc

Photographies de Joan Rundo

Vernissage le jeudi 29 mars à 18h

« Les Mains du Maroc » : une collection de photographies qui veulent offrir un portrait insolite du Maroc. Symbole pour éloigner le mauvais œil, « support » pour les arabesques du henné, créatrice d’objets quotidiens ou d’œuvres d’art… la main est présente partout au Maroc. Ma première photographie d’une « Main du Maroc » était celle d’une amie en train de séparer l’ivraie du bon grain du blé. J’ai constaté que la main est un bon thème pour des photos du Maroc, et surtout des activités des Marocains, pour qui j’éprouve un grand respect et amour. Chaque photo veut saisir un moment sur le vif, la vie réelle, la vie vécue, où les mains travaillent, prient, jouent… Chaque photo est un moment de partage, un moment de vie marocaine, un verre de thé offert, une rencontre fortuite, une invitation généreuse, un instant volé à la vie …. C’est en parlant de ce projet avec l’écrivain My Seddik Rabbaj, que nous avons eu l’idée d’en faire un travail conjoint : mes photographies et ses textes ; ce que les images évoquaient pour lui, des souvenirs d’enfances, des nouvelles, des réflexions sur des traditions ou des habitudes des Marocains… Les « Mains du Maroc » : une façon, une invitation pour explorer un pays, un peuple on ne peut plus chaleureux et hospitalier. Joan Rundo

Choisir les mains comme centre d’intérêt, c’est choisir de réfléchir sur cet organe préhensile, organe qui sert à saisir et à maintenir sans être uniquement destiné à ces buts. Nous avons inscrit nos mains dans une géographie, un lieu où elles sont plus utiles qu’ailleurs : le Maroc. Au Maroc on baise la main du professeur ou du père pour témoigner son obédience, on serre dans sa paume la main de l’ami pour lui montrer son affection et sa sympathie, on tend la main pour demander l’aumône, on orne les mains avec du henné pour partager la joie d’autrui ou afficher son propre bonheur…Les mains sont à l’origine de plusieurs proverbes et dictons marocains, c’est un objet de création et de rêve. Paul Verlaine partage ce point avec les marocains en disant « Les chères mains qui furent miennes : les chères mains m’ouvrent les rêves. » My Seddik Rabbaj

Joan Rundo : Née en Ecosse, elle vit et travaille à Milan où elle exerce la profession de traductrice. Des études de langue arabe lui ont ouvert un monde et une culture dont elle s’est passionnée, en particulier pour la littérature, le cinéma et … la cuisine. En Italie, elle a publié deux livres sur la cuisine arabe. Cette exposition photographique veut rendre hommage aux gens du Maroc, dont elle est amoureuse.

My Seddik Rabbaj : Natif de Marrakech, il est enseignant de langue française dans la ville ocre. Il est l’auteur de deux romans, Inch’Allah et L’Ecole des Sables, publiés par la maison d’édition française, Ubu Editions. Son troisième roman, Des lumières et des ombres, sera publié prochainement au Maroc par Afrique-Orient. Le projet de publier un livre avec des versions plus longues des textes qui accompagnent les photographies est en cours de réalisation.

Source de l’information : iReMMO



Audiolangues - mp3 en arabe   Audiolingua - mp3 en arabe   CNDP - Centre National de Documentation Pédagogique   Educasources - Accueil   Éducnet : Enseignement, TICE, Nouvelles technologies, Ressources pédagogiques numériques - Éducation Nationale   EduSCOL - Le site d'information des professionnels de l'éducation   Le Bulletin officiel - Ministère de l'Éducation nationale   Portail langues
Site national de Langue et Culture arabes
Responsable éditorial : M. Michel Neyreneuf, Chargé de mission d'inspection générale - Responsable de la rédaction : Mme Sophie Tardy, IA-IPR
Webmestre : M. Mohammad Bakri, Enseignant