Langue et Culture arabes
Accueil
Accueil du site > Monde arabe > Comptes rendus de lecture > Femme interdite, Ali al-Muqri (Yémen), roman

Femme interdite, Ali al-Muqri (Yémen), roman

حرمة، علي المقري (اليمن)، رواية

mardi 8 mars 2016 par Mohammad Bakri


Editeur


Auteur(s) : Ali al-Muqri)
Titre : Femme interdite
Traduit de l’arabe (Yémen) par Khaled Osman et Ola Mehanna
Editeur : Liana Lévi
Parution : 05-03-2015
14 x 21 cm - 208 page
ISBN 9782867467561


Editions Liana Lévi


À quoi bon ce corps ? se lamente l’héroïne de ce roman, en égrenant ses souvenirs. Élevée dans une famille yéménite traditionnelle, elle a grandi sous le joug des préceptes et des interdits. Soumission ou transgression, elle n’a pas d’autre choix. Loula, sa sœur aînée, qui se sert de ses charmes pour vivre, a choisi la rébellion et l’initie, en cachette, à la sexualité. Quant à son frère, il délaisse Marx pour Dieu et l’entraîne dans le djihad, jusqu’en Afghanistan. Entre religion et frustration, elle suivra son inexorable destin...

Un portrait brûlant, dérangeant, d’une femme brisée par une société hypocrite.

En savoir plus sur le site de l’éditeur

Extrait PDF


Le Jury du Prix de la littérature arabe 2015, créé par l’Institut du monde arabe (IMA) et la Fondation Jean-Luc Lagardère, a attribué une mention spéciale à Ali al-Muqri pour son ouvrage Femme interdite (Editions Liana Levi – mars 2015).

Ali Al-Muqri, né en 1966 à Taizz, vit à Sanaa au Yémen. Il est l’auteur de nombreux articles parus dans les journaux progressistes, d’un essai remarqué sur l’alcool et l’islam et de trois romans.

Cadette d’une modeste famille yéménite, la narratrice a grandi sous la férule d’un père rigoureux et d’une mère soumise. Au fil des souvenirs, elle retrace son existence. Son enfance partagée entre interdits et transgressions, puis ses études de théologie et son engagement dans le djihad. Sur la vie dissolue de sa grande soeur Loula, sur sa rencontre à Paris avec un peintre désireux de la faire poser nue, son père a toujours fermé les yeux car c’est elle qui les a fait vivre...

Ce roman dévoile une société aux prises avec ce paradoxe : si l’islam reconnaît en principe à la femme des droits sexuels équivalents à ceux de l’homme, la pratique la réduit au rang d’objet. La femme – « interdite » dans tous les sens du terme – doit mettre en oeuvre de multiples stratégies pour lutter contre le déni dont elle est victime. Ce texte, interdit dans la plupart des pays arabes, a valu à l’auteur d’intenses polémiques.

En savoir plus sur le site de l’IMA



Audiolangues - mp3 en arabe   Audiolingua - mp3 en arabe   Educasources - Accueil   EduSCOL - Le site d'information des professionnels de l'éducation   Le Bulletin officiel - Ministère de l'Éducation nationale   Portail langues   Portail national de ressources en langues vivantes   Réseau Canopé
Site national de Langue et Culture arabes
Responsable éditoriale : Mme Sophie Tardy, IGEN - Responsable de la rédaction : M. Ali Mouhoub, IA-IPR
Webmestre : M. Mohammad Bakri, Enseignant