Langue et Culture arabes
Accueil
Accueil du site > Actualités culturelles > Le Maghreb des films 2015

Cinéma

Le Maghreb des films 2015

Du 5 novembre au 15 décembre 2015

vendredi 23 octobre 2015 par Mohammad Bakri


Maghreb des films 2014 : Communiqué de presse


LE MAGHREB DES FILMS, c’est une plongée dans le meilleur du cinéma maghrébin, principalement d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, mais aussi de Libye ou de Mauritanie.

Beaucoup d’avant-premières et de films inédits cette année, représentant la force, la diversité, la jeunesse et le talent des cinématographies maghrébines d’aujourd’hui, en présence de leurs auteurs.

Plus de soixante films, longs métrages et courts métrages, fictions et documentaires seront présentés.

Comme l’an dernier, nos rencontres se délocalisent dans plusieurs lieux de projection parisiens, de l’Institut du monde arabe au Louxor, de l’Institut des Cultures d’Islam au Saint-André des Arts, de l’Ecole Normale Supérieure au Club de l’Etoile ainsi que dans une quarantaine de salles en périphérie et en province.

Du coté de l’IMA, le dimanche 15 novembre, le grand Mohamed Lakdhar-Hamina, Palme d’Or en 1975 à Cannes, nous présentera Crépuscule des ombres.

Le dimanche 29 novembre, Hassen Ferhani nous fera découvrir en avant-première son documentaire Dans ma tête un Rond-Point (sortie en salles en février 2016) récompensé cette année au FID de Marseille.

Nous rendrons également hommages à Mahmoud Gania, le plus grand maître en musique gnaoua du Maroc, récemment décédé, figure centrale dans La Nuit de la possession de Frank Cassenti, projection suivie d’un concert.

Au cinéma le Louxor nous proposerons trois œuvres parmi les plus fortes de leur cinématographie respective, cette année. De Leyla Bouzid, A peine j’ouvre les yeux ; de Hicham Lasri The Sea is Behind et du documentariste Malek Bensmaïl Contre-pouvoirs ; trois films dont les sorties en salles sont annoncées pour les tout prochains mois.

Au Saint-André des Arts, un panorama de l’état du cinéma documentaire. Six longs métrages inédits, complétant ceux présentés à l’IMA et au Louxor, témoigneront de la qualité, de la diversité et de la vigueur du genre.

Des hommages seront rendus, des tables rondes conclueront chacun d’eux :

  • à deux figures fondatrices des cinémas tunisien et marocain, Tahar Cheriaa et Nourredine Saïl (en sa présence) qui ont œuvré, entre autre, pour l’émergence d’une véritable cinématographie dans leur pays respectif, mais qui sont aussi les fondateurs des ciné-clubs, de la cinéphilie, de la critique et de l’histoire du cinéma…
  • à Ahmed Bouanani, pionner du cinéma marocain dont l’influence reste grande encore aujourd’hui chez de nombreux cinéastes ; ainsi Daoud Aoulad Syad qui sera honoré à la Maison Européenne de la Photographie, comme photographe et comme cinéaste,
  • à l’académicienne, écrivaine et cinéaste, Assia Djebar, récemment disparue, dans le cadre d’une collaboration avec L’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm.

L’occasion exceptionnelle de découvrir de grands films du patrimoine maghrébin, rares, méconnus, dont nombre d’entre eux sont complètement inédits en France.

Dans la mesure de leurs disponibilités, les réalisateurs soutiendront la présentation de leur film d’une rencontre avec ses spectateurs.

LE MAGHREB DES FILMS c’est aussi des projections à l’année, des rencontres et des débats, avec des journalistes, universitaires, artistes et réalisateurs, issus du Maghreb (ou pas).

Suivez toute l’actualité du Maghreb des Films sur notre page Facebook : Maghreb des films et retrouvez notre programmation, les lieux et horaires sur www.maghrebdesfilms.fr.

Le programme détaillé (liste des films projetés classés par ordre alphabétique, par lieux de projection et par dates) sera présenté sur le site dans quelques jours.

En savoir plus sur cette nouvelle édition

Lire l’éditorial de cette édition

Les films par dates de projection

Les films par lieux de projection

Maghreb des films 2015 : mode d’emploi

Téléchargez le catalogue

Téléchargez la grille horaire


Le Maghreb des films


Maghreb des films


Dans la lignée du Maghreb des livres, qui connaît un succès depuis une quinzaine d’années, l’association Coup de soleil a initié en 2009 la manifestation « Le Maghreb des films ». Les deux intérêts culturels principaux de l’association étant la littérature et le cinéma. Ces rencontres cinématographiques ont été menées à bien grâce à un partenariat mis en place avec un large réseau de salles national et un comité de pilotage formé de membres de Coup de Soleil ainsi que de spécialistes du cinéma.

En 2010 c’est une association, Le Maghreb des films, créée en décembre 2009 avec le parrainage de Coup de Soleil, qui sera le maître d’oeuvre de la nouvelle édition 2010.

Les objectifs du « MAGHREB DES FILMS »

On peut les résumer ainsi :

  • tout à la fois promouvoir les productions cinématographiques du Maghreb et portant sur le Maghreb et leur diffusion auprès d’un large public ;
  • et débattre, à partir des films, des nombreuses questions de société qui traversent les populations des deux rives.

Il faut promouvoir la production maghrébine, car en dépit de sa qualité et de sa richesse, la distribution en France ne lui donne plus depuis de nombreuses années de visibilité. LE MAGHREB DES FILMS offre aux réalisateurs maghrébins l’occasion de présenter leurs films – inédits ou films de catalogue - et d’en débattre. Il favorise leur circulation dans le réseau de salles partenaires et dans nombre de cas leur donne accès à des distributeurs (exemples : « Making of » de Nouri Bouzid, « Où vas-tu Moshe » de Hassan Benjelloun, etc. ). Cet objectif ressort plutôt de la « culture » et de la « coopération internationale ».

Mais le film n’est pas seulement un objet cinématographique, il est, par les débats qu’il suscite, un outil extraordinaire pour dépasser les clichés sur les sociétés maghrébines, mettre en valeur des cultures d’origine, briser des tabous, permettre une relecture de l’histoire de la colonisation et des indépendances des pays, mettre à plat les raisons de l’émigration, etc. A ce titre, il est un puissant outil de compréhension et de lecture de l’histoire passée et présente, et permet à des personnes émigrées en France de s’approprier leur histoire et multiplier par là même leurs chances d’intégration. C’est pourquoi nous ne définissons pas LE MAGHREB DES FILMS comme un festival, mais comme une « rencontre cinématographique ».

LE MAGHREB DES FILMS doit tenir ces deux objectifs, apparemment très différents, mais en réalité indissociables.

Source de l’information : Site du Maghreb des Films



Audiolangues - mp3 en arabe   Audiolingua - mp3 en arabe   Educasources - Accueil   EduSCOL - Le site d'information des professionnels de l'éducation   Le Bulletin officiel - Ministère de l'Éducation nationale   Portail langues   Portail national de ressources en langues vivantes   Réseau Canopé
Site national de Langue et Culture arabes
Responsable éditoriale : Mme Sophie Tardy, IGEN - Responsable de la rédaction : M. Ali Mouhoub, IA-IPR
Webmestre : M. Mohammad Bakri, Enseignant