Les « crises des réfugiés » du XVIe et du XVIIe siècle

, par Mohammad Bakri


Par Isabelle Poutrin
17 mai 2016
Domaine(s) : Histoire


La vie des idées


À l’époque moderne, l’Espagne et le Portugal ont procédé à des expulsions massives et dramatiques, touchant plus d’un demi-million de personnes de confession juive ou musulmane. Revenir sur le sort de ces populations permet de mettre en perspective la crise des réfugiés que connaît actuellement le monde.

Aujourd’hui, l’Europe est un point d’arrivée pour les populations venant de pays en guerre, musulmans mais aussi chrétiens d’Irak et de Syrie. À l’inverse, durant la période moderne, l’Europe fut un point de départ pour des milliers de juifs et de musulmans persécutés en Espagne et au Portugal. Les politiques religieuses mises en œuvre dans ces pays entraînèrent des flux d’émigration sans précédent. Irréguliers, difficiles à quantifier, ils concernèrent plus d’un demi-million de personnes. Le recul historique nous permet de voir, dans la longue durée, l’ampleur de ces déplacements et d’établir des comparaisons avec la période actuelle.

- Lire le document dans sa totalité en ligne
- Télécharger le document en pdf
- Isabelle Poutrin, « Les « crises des réfugiés » du XVIe et du XVIIe siècle », La Vie des idées, 17 mai 2016. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Les-crises-des-refugies-du-XVIe-et-du-XVIIe-siecle.html


A propos de l’image : La Expulsión en el Puerto de Denia

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)