La surprenante bande dessinée arabe au 45e Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême - Du 25 au 28 janvier 2018

Féminine, bouillonnante, souvent engagée, la bande dessinée du Maghreb et du Moyen-Orient s’expose à la Cité de la Bande dessinée d’Angoulême jusqu’en novembre 2018.

Jean-Pierre Mercier n’en est pas revenu. En enquêtant sur la BD arabe pour préparer le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême le commissaire ne s’attendait à une telle découverte. La BD arabe d’aujourd’hui est souvent l’œuvre des femmes. Derrière la Libanaise Zeina Abirached, connue en France grâce à la parution de son Piano oriental chez Casterman, on trouve une multitude de femmes qui empoignent le terrain de l’intime et dénoncent les violences domestiques et les discriminations.

Lire l’article sur le site de France Inter


Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême

Lire également :

Sur le blog « un si Proche Orient » : La BD arabe à l’honneur à Angoulême

Sur le site de Actualitte.com : La BD arabe à Angoulême : 50 auteurs, “mais il y en a 3 ou 4 fois plus”

Sur le site lemonde.fr : La BD arabe bouillonne à Angoulême

Lien : Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)