Egypte : Shadia (1931-2017)

Fatima Ahmad Kamal ou Fatimah Shaker, en arabe : فاطمة أحمد كمال, nom de scène Shadia, en arabe : شادية, née le 8 février 1931 au Caire en Égypte et morte le 28 novembre 2017 à l’âge de 86 ans est une chanteuse et une actrice du cinéma égyptien.

Née en 1931, son parcours de chanteuse commence dans la deuxième partie des années 1940 et se termine à la fin des années 1980. Son chant patriotique Ya Habebty Ya Masr ( Oh ! Egypte, ma chérie ) est joué régulièrement sur les radios et télévisions égyptiennes lors des fêtes nationales, et était encore l’un des chants de la révolution égyptienne de 2011.

Comme actrice, elle a incarné divers visages de la condition féminine en Egypte, dans les rôles interprétés, là encore, de sa première apparition sur les écrans en 1947, à l’âge de 16 ans, aux années 1980 : la jeune amoureuse jalouse dans La treizième épouse en 1962, la citadine active partagée entre sa carrière et sa famille dans Ma femme est directeur général en 1966 ; la prostituée dans Le voleur et les chiens en 1962 ; la paysanne de Haute-Egypte dans Quelque chose de la peur en 1969, etc., ayant tourné (et chanté) dans 72 films.

Son premier mariage se fait avec un acteur, Imad Hamdy. Après s’être remarié brièvement avec Fathi Aziz, son troisième et dernier époux, est Salah Zulfikar (en), une relation forte qui passionne pendant six ans le cœur de leurs fans.

Après son retrait de la scène, ses apparitions publiques deviennent rares. Son troisième mari meurt en 1993. En novembre 2017, elle tombe dans le coma à la suite d’une hémorragie cérébrale. Soignée dans un hôpital militaire du Caire, elle reçoit la visite, très médiatisée, du président Sissi et de son épouse. Elle meurt, de complications, le 28 novembre.... (Lire la bioghraphie sur Wikipédia).

Lecture de l’article en arabe

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)