Egypte : Faten Hamama (1931-2015)

Faten Hamama (arabe : فاتن حمامة) est une actrice et star de cinéma égyptienne, née le 27 mai 19311 à Al Mansurah (Égypte) et morte le 17 janvier 2015 au Caire (Égypte).

Très jeune, elle épouse, contre l’avis de ses parents à cause de la différence d’âge, le spécialiste du mélodrame, le réalisateur égyptien Ezzedine Zulficar né en 1919, dont elle a une fille, Nadia.

En 1954, déjà très grande star, elle joue dans Ciel d’enfer du réalisateur égyptien Youssef Chahine. Le film, présenté au Festival de Cannes 1954, fera partie de la sélection des 150 meilleures productions égyptiennes, lors du centenaire du cinéma égyptien, en 1996. Sur le tournage, elle s’éprend du jeune premier débutant qui a son âge, Michel Chalhoub. Elle divorce et ils se marient en 1955. Pour épouser Faten, Michel, chrétien de rite grec-catholique, se convertit à l’Islam et prend le nom d’Omar Sharif. Ils ont un fils, Tarek Sharif, jouent dans de nombreux films ensemble, notamment dans Le Fleuve de l’amour (1961), une adaptation du roman de Léon Tolstoï Anna Karénine, et forment le couple mythique du cinéma égyptien. Faten et Omar continueront à tourner sous la direction d’Ezzedine.

La carrière de Faten Hamama, connait son apogée entre les années 1950 et 1970. Elle joue dans des comédies romantiques, avec notamment la star des comédies musicales égyptiennes, Abdel Halim Hafez, et aussi dans des films engagés, dénonçant les inégalités sociales ou défendant les droits des femmes. Dans Ouridou Hallan (Je veux une solution), où elle interprète le combat d’une femme égyptienne pour obtenir le divorce, ce film polémique permettra la révision de la législation en faveur des femmes désirant divorcer... (Lire la bioghraphie sur Wikipédia).

Lecture de l’article en arabe

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)